Nos trois églises

Saint Luc
4bis, place Saint Luc
04 78 25 39 01
Eglise Ste Foy 4 3 reduit
Sainte Foy
13, place Xavier Ricard
04 78 59 30 71
Sainte Thérèse
105, rue Ct Charcot
04 72 16 05 27
 

Chers paroissiens et chers bénévoles, nous voici au seuil d’une nouvelle année 2023. Sans votre participation, il serait difficile d’organiser toutes les activités inhérentes à la vie paroissiale. Sans votre apport, aussi petit soit-il, la vie paroissiale s’arrêterait automatiquement. Soyez richement bénis et remerciés par notre Seigneur pour qui vous vous investissez. Je vous renouvelle ma confiance et compte encore cette année sur vous pour faire avancer la mission du Christ à Sainte Foy-lès-Lyon. Nous sommes tous des humbles serviteurs dans la vigne du Seigneur comme l’avait dit le Pape émérite Benoît XVI qui vient de faire son passage vers le Père. Je vous souhaite une très belle nouvelle année, avec le tout meilleur à vivre. Je vous raconte une histoire.

C’est l’histoire d’un vieux paysan avec ses trois fils. Il était fatigué de les voir sans rien faire dans la maison. Il leur dit un jour : « Je suis vieux et bientôt je vais mourir sans pouvoir profiter de vos biens. Qu’attendez-vous pour me donner vos biens ? » Un jour, le plus âgé dit à ses jeunes frères : « Papa a raison, il faut que nous allions à l’aventure afin de lui ramener quelque chose avant sa mort. » Ils décidèrent de partir pour un pays lointain. Arrivés à un carrefour à trois chemins, ils se séparèrent en prenant chacun son chemin. Avant de se séparer, ils se dirent : « L’année prochaine, nous nous reverrons ici à ce carrefour avant d’aller vers notre père. »

Au bout d’une année, ils se retrouvèrent au carrefour à trois chemins et chacun voulait savoir ce que l’autre avait ramené comme bien de l’aventure. L’aîné présenta un miroir. Les deux autres frères se moquèrent de lui en lui disant que le miroir n’était pas un trésor. Il leur répliqua qu’il ne s’agissait pas de n’importe quel miroir, mais d’un miroir magique qui sert à voir une personne qui se trouve au loin si on tape dessus en prononçant son nom. Le deuxième présenta une chaussure. Les autres se moquèrent de lui en repoussant la chaussure. Il leur dit comme le premier que c’était une chaussure magique qui sert à transporter quelqu’un comme un avion. Le troisième présenta une plante et comme les deux autres, il dit que sa plante était une plante magique qui sert à guérir les personnes.

Ils comprirent que chacun avait ramené quelque chose de magique. L’un d’eux dit : « Regardons dans le miroir ce que notre père est en train de faire maintenant ». Ils virent qu’il y avait des funérailles à la maison et que des gens pleuraient autour du cercueil parce que leur père était décédé. Ils se dirent : « Prenons la chaussure, volons et partons vite. » Sans tarder, ils atterrirent au village. Les deux premiers fils dirent au cadet qui avait ramené la plante magique de faire quelque chose pour leur père.  Il lui mit une feuille sur les lèvres, et aussitôt le père toussa et revint en vie. Il les embrassa et se réjouit de leurs biens qu’ils avaient ramenés pour lui.

Le vieux paysan, c’est bien notre paroisse et les trois fils sont chacun et chacune d’entre nous. La paroisse a besoin de l’ingéniosité de chacun et chacune pour son dynamisme et son rayonnement. Cette histoire nous invite à l’engagement missionnaire. Soyons le miroir pour voir les souffrances et les joies de celles et ceux qui nous sont proches. Soyons la chaussure pour aller avec empressement vers les autres. Soyons la plante qui guérit pour prendre soin des autres.

Tels sont mes vœux à chacun et chacune pour 2023 : la santé, la joie, l’unité.

Dominique Ndjoko, curé

Edito

Vœux aux bénévoles et à tous les paroissiens

Chers paroissiens et chers bénévoles, nous voici au seuil d’une nouvelle année 2023. Sans votre participation, il serait difficile d’organiser toutes les activités inhérentes à la vie paroissiale. Sans votre apport, aussi petit soit-il, la vie paroissiale s’arrêterait automatiquement. Soyez richement bénis et remerciés par notre Seigneur pour qui vous vous investissez. Je vous renouvelle ma confiance et compte encore cette année sur vous pour faire avancer la mission du Christ à Sainte Foy-lès-Lyon. Nous sommes tous des humbles serviteurs dans la vigne du Seigneur comme l’avait dit le Pape émérite Benoît XVI qui vient de faire son passage vers le Père. Je vous souhaite une très belle nouvelle année, avec le tout meilleur à vivre. Je vous raconte une histoire.

C’est l’histoire d’un vieux paysan avec ses trois fils. Il était fatigué de les voir sans rien faire dans la maison. Il leur dit un jour : « Je suis vieux et bientôt je vais mourir sans pouvoir profiter de vos biens. Qu’attendez-vous pour me donner vos biens ? » Un jour, le plus âgé dit à ses jeunes frères : « Papa a raison, il faut que nous allions à l’aventure afin de lui ramener quelque chose avant sa mort. » Ils décidèrent de partir pour un pays lointain. Arrivés à un carrefour à trois chemins, ils se séparèrent en prenant chacun son chemin. Avant de se séparer, ils se dirent : « L’année prochaine, nous nous reverrons ici à ce carrefour avant d’aller vers notre père. »

Au bout d’une année, ils se retrouvèrent au carrefour à trois chemins et chacun voulait savoir ce que l’autre avait ramené comme bien de l’aventure. L’aîné présenta un miroir. Les deux autres frères se moquèrent de lui en lui disant que le miroir n’était pas un trésor. Il leur répliqua qu’il ne s’agissait pas de n’importe quel miroir, mais d’un miroir magique qui sert à voir une personne qui se trouve au loin si on tape dessus en prononçant son nom. Le deuxième présenta une chaussure. Les autres se moquèrent de lui en repoussant la chaussure. Il leur dit comme le premier que c’était une chaussure magique qui sert à transporter quelqu’un comme un avion. Le troisième présenta une plante et comme les deux autres, il dit que sa plante était une plante magique qui sert à guérir les personnes.

Ils comprirent que chacun avait ramené quelque chose de magique. L’un d’eux dit : « Regardons dans le miroir ce que notre père est en train de faire maintenant ». Ils virent qu’il y avait des funérailles à la maison et que des gens pleuraient autour du cercueil parce que leur père était décédé. Ils se dirent : « Prenons la chaussure, volons et partons vite. » Sans tarder, ils atterrirent au village. Les deux premiers fils dirent au cadet qui avait ramené la plante magique de faire quelque chose pour leur père.  Il lui mit une feuille sur les lèvres, et aussitôt le père toussa et revint en vie. Il les embrassa et se réjouit de leurs biens qu’ils avaient ramenés pour lui.

Le vieux paysan, c’est bien notre paroisse et les trois fils sont chacun et chacune d’entre nous. La paroisse a besoin de l’ingéniosité de chacun et chacune pour son dynamisme et son rayonnement. Cette histoire nous invite à l’engagement missionnaire. Soyons le miroir pour voir les souffrances et les joies de celles et ceux qui nous sont proches. Soyons la chaussure pour aller avec empressement vers les autres. Soyons la plante qui guérit pour prendre soin des autres.

Tels sont mes vœux à chacun et chacune pour 2023 : la santé, la joie, l’unité.

Dominique Ndjoko, curé

Lire la suite

Lettre d'information

"


Pour recevoir atomatiquement cette lettre d'information, veuillez écrire à
communication@paroissesaintefoy.fr
en indiquant vos nom, prénom, téléphone et adresse postale

Guide paroissial

Guide

ND de paris

jordan Sneakers | New Balance 991 Footwear

La pédophilie

Running Sneakers Store | jordans air max fusion

Avec le Grand Rabin

 

latest Running | Autres